14 mai 2006

Touche pas à ma famille

Futur Papa, le blog est devenu Futur Papa, le livre !

Mon éditeur m'a demandé de supprimer le contenu du blog, mais vous avez toujours la possibilité de laisser des commentaires. Pour en savoir plus sur la transformation du blog en livre, rendez-vous ici.

Si vous souhaitez garder un oeil sur l'actu du livre et trouver plus d'infos, venez-vous inscrire à la newsletter Futur Papa !

11 Comments:

Blogger Opiium a dit :

Bien sûr qu'on est tous touchés, comment ne pas l'être face à ça ? Mais nous, on l'est touchés par l'imagination... on tente vaguement de concevoir, on ne fait que tenter de se mettre à la place...
Tandis que toi, "vous", le "clan des parents", ce sont vos tripes qui parlent, alors forcément, c'est... pas plus "sincère", mais plus "vivants"...

14 mai 2006 à 20:31  
Anonymous Christerri a dit :

Salut futur Papa... je te lis tous les jours avec grand plaisir et là je réagis car ces histoires m'ont aussi beaucoup touchées...
Et comme tu dis, avec la maternité (pour moi) et la paternité (pour toi ;-)), naissent des sentiments jusqu'alors inconnus. Moi c'est la peur... de tout ce qui pourrait lui arriver. Donc, j'essaie d'être très prévenante et d'imaginer le "cas où"...
Comme dit opiium, ce sont nos tripes qui parlent et elles pourraient nous faire faire n'importe quoi pour eux...

14 mai 2006 à 21:14  
Anonymous mayga a dit :

Que dire face à l'horreur ?
On n'est pas plus sensible parce qu'on est parent ou qu'on va le devenir, mais on imagine toujours que c'est à son enfant que ça pourrait arriver.
J'ai moi même imaginer ce que je pourrais faire subir à ces monstres si ils s'attaquaient à mes petits, et je crois bien que je serais profondément sadique.
Il y a des côtés de la nature humaine qui me laissent désorientée, par la violence de certains, par leur perversité.
C'est toujours extremement bouleversant lorsque l'on apprend ces drames.
Une pensée pleine de tendresse pour ces petits.

15 mai 2006 à 07:26  
Anonymous Camaienne a dit :

Bonjour Futur Papa!!
J'ai découvert ton blog il y a quelques jours, attendrissant, honnête, enfin j'aime quoi...

Revenons en à cette actualité pourrie, elle m'a retournée les boyaux, me donne envie de gerber et de mettre tout le monde à l'abri....
Hélas, on ne grandit pas dans une bulle.. (faut voir les effets dévastateurs de Mikaël J et sa bulle....).
Comment peut-on s'en prendre à l'innocence d'un enfant??

15 mai 2006 à 09:22  
Anonymous Anonyme a dit :

Comment ne pas entendre cette envie de leur faire subir la même torture qu'à ces enfants?
Cette envie avec laquelle j'ai grandi dans la mesure où mon frère victime d'un accident de voiture avant ma naissance à cause d'une personne sous médicament est décédé. J'ai du coup toujours eu cette peur atroce qu'il arrive quelque chose à mes neveux (j'en ai 8 de 18 ans à 9 mois) et je me suis toujours dit que personne ne devait jamais au grand jamais les toucher.
Et depuis que je suis enceinte, c'est fou mais c'est comme si cette peur c'était décuplée, et voir ces enfants m'a fait pleuré comme jamais. Alors oui, je comprends cette envie de protection que tu peux avoir parce que j'ai la même. Et il ne faudrait pas qu'on touche à mon bébé, mon homme (même s'il est large plus balèze que moi) et aux miens!!!!
Floriane

15 mai 2006 à 11:41  
Blogger Michelle et Noah a dit :

moi aussi ca me fout les boules... surtout depuis que je suis maman, ca me met direct les larmes aux yeux... on se dit forcément "Et si...?"

eh bien SI "...", je crois que je pourrais tuer de mes mains...
et rien ne pourrait m'arrêter.

15 mai 2006 à 11:57  
Anonymous talula a dit :

Bonjour Futur Papa. Cela fait une semaine ou deux que je lis ce blog, et il est vraiment bien écrit.
Je suis jeune maman depuis trois semaines, et je retrouve beaucoup de mon chéri et moi dans votre relation.
Et je voulais faire un commentaire sur ce billet, car je ressens exactement la même chose, surtout depuis que ma fille est là. Toutes ces horreurs me donnent envie de pleurer, et de prendre ma puce dans les bras, alors qu'avant, j'étais juste dégoûtée.

Encore bravo pour ce blog.

Talula

15 mai 2006 à 12:34  
Anonymous Lisa-loup a dit :

face à l'horreur, on a tous envie de leur faire du mal à ces assasins d'enfants, à ces briseurs de vie, à ces briseurs de famille...
Tu seras la pour proteger ta famille, c'est le role d'un mari et d'un papa...

15 mai 2006 à 14:25  
Anonymous Marie a dit :

Talula, ravie de te retrouver ici ! ;-)

Futur Papa, être parent, c'est aussi vivre la peur au ventre... Peur des kidnappings, peur des accidents de voiture, peur de la mort subite du nourrisson, peur des très grosses fièvres...

Il faut apprendre à gérer ces angoisses et ces faits divers nous rappellent comment la vie peut parfois être injuste, insupportable et cruelle !

Avoir un enfant, c'est aussi appréhender l'idée de la mort d'une autre façon. Imaginer la mort d'un proche, c'est insupportable. Imaginer la mort de son enfant, c'est au-dessus de ce qu'on peut imaginer.

Moi, j'ai des périodes où cette peur au ventre ne me lâche pas. Et puis parfois, je relativise parce qu'on ne peut pas non plus vivre en voyant tout en noir...

Tout ceci est comme la vie, un perpétuel équilibre à trouver. Fragile.

16 mai 2006 à 01:57  
Blogger so a dit :

s'astreindre ou s'abstenir, voila la question. joli lapsus en tous cas...

18 mai 2006 à 05:50  
Anonymous Pierre a dit :

Même moi, en tant que grand frère d'une petite de 2 ans 1/2, je me transforme en Hulk, si quelqu'un la touche ...

31 mai 2006 à 16:14  

Enregistrer un commentaire

<< Home